D2 : Villeneuve d'Ascq champion de France !

Avant ce week-end du championnat de France de deuxième division, les 17 et 18 mai dernier, Villeneuve d'Ascq  avait son destin entre ses mains et n'a pas tremblé devant son public pour s'adjuger le titre de champion de France.
Afin de s'éviter des calculs complexes, les Villeneuvois devaient remporter leurs trois derniers matchs de championnat pour être sacré.

Focus sur leur parcours et ce dénouement final.

Malgré leur statut de favori pour leur première rencontre de la journée face à Marseille, les coéquipiers de Jordan Bridge n'entendaient pas prendre ce match à la légère.

En effet Villeneuve d'Ascq a disposé aisément des sudistes, diminués en l'absence de leur joueur d'expérience Farid Rouidjali, sur le score de 3-0.

Soulignons tout de même qu'avec des moyens limités, les Phocéens ont vendu chèrement leur peau tout au long de la saison et ont montré de belles valeurs sportives en dépit de leur relégation déjà programmée sur ce week-end.

On poursuit l'acheminement vers la consécration avec la rencontre tant attendue entre Villeneuve  d'Ascq et Ramonville, match qui s'apparente comme une finale entre deux prétendants au titre.

Une première mi-temps globalement équilibrée entre les deux équipes avec une légère domination dans le jeu pour les nordistes.

Ce petit ascendant s'est concrétisé en deuxième mi-temps avec deux buts pleins de sang-froid d'Henri Bonvarlet, les Haut-Garonnais se sont progressivement éteints devant la maîtrise collective des Villeneuvois et laissent ces derniers filer droit vers le titre.

Score final 2-0.

Villeneuve d'Ascq champion de France, cela ne laisse plus aucun doute pour personne...sauf que statistiquement, rien n'est encore officiel.

Une victoire, un nul voire une petite défaite face à Kerpape pour leur dernier match suffirait à leur bonheur pour terminer au sommet du championnat. 

Un seul scénario est possible pour perdre tout espoir d'être leader à la fin de l'exercice ;  les Villeneuvois perdent leur ultime rencontre par quatre buts d'écart, ce qui placerait Vaucresson potentiellement champion à égalité de points avec le club nordiste mais avec une meilleure différence de buts.

Il n'en est rien puisqu'ils se sont imposés 2-0 face aux merlus, jeune équipe prometteuse mais encore trop inexpérimentée lors des grands rendez-vous.

Possédant la meilleure attaque et défense du championnat ce titre de champion de France ne souffre d'aucune contestation possible et c'est en taille patron que Villeneuve d'Ascq est allé le conquérir.

Joomla SEF URLs by Artio