D2 : Résumé du week-end douaisiens !

La saison continue et c'est à Douai que se tenait le dernier week-end de compétition en date de Division 2. À l'affiche, une équipe de Kerpape au top de sa forme, Toulouse et sa volonté de partir à la conquête du titre, Vaucresson toujours à l’affût de la moindre opportunité et Douai en peine, mais jamais en pleurs, grâce notamment à un staff pétri de bonne humeur et un coaching très présent. La question était de savoir comment se comporterait Villeneuve d'Ascq devant ces équipes aussi différentes qu'inégales. Après un premier week-end décevant, mais marqué par une nette infériorité technique due notamment à l'absence de Strike Force dans l'effectif, les tenants du titre commençaient réellement leur saison à Douai avec pour objectifs de s'éloigner du bas du classement, et aussi d'enfin montrer leur niveau. 

La compétition s'ouvre sur la confrontation entre Villeneuve d'Ascq et les Bretons de Kerpape. Le match est ouvert, chaque camp obtient son lot d'actions. C'est finalement une mésentente entre le gardien villeneuvois et son capitaine lors d'une action de contre qui permet à Kerpape d'ouvrir le score avec ce qui sera le seul but du match. Déception relative donc, car si le nul était largement envisageable, les nordistes auront su prouver que l’obtention du titre l'année passée n'était pas un hasard et qu'ils pouvaient toujours accrocher les plus solides formations du championnat.

Il s'agissait désormais de confirmer contre Toulouse. À nouveau, le match s'annonce ouvert, malgré une légère domination villeneuvoise en première période. Puis, vient le but du capitaine Jordan Brige qui, recevant un bon centre, ouvre la marque d'une rotation inversée devant la zone et traverse la défense toulousaine. La fin du match voit les nordistes sous pression. Malgré son inaltérable volonté, Toulouse devra se résoudre à accorder à Villeneuve d'Ascq sa première victoire de la saison, tout en subissant eux-même leur première défaite. 

Le match retour s'annonçait très différent : il le fut en tout point. Les équipes ne s’embarrassent pas de préliminaires et entrent rapidement dans le vif du sujet. Villeneuve d'Ascq ouvre la marque par son buteur maison Henri Bonvarlet, mais la joie est de courte durée et l'égalisation ne se fait pas attendre. Toulouse déploie toute son expérience dans un travail de sape qui paralyse Villeneuve d'Ascq durant quasiment toute la seconde période. Finalement, le dernier but toulousain arrive à la dernière seconde du match ! L'engagement est sifflé en même temps que la fin du match.

Après un samedi encourageant, malgré un résultat comptable en demi-teinte, le dimanche proposait la rencontre de Villeneuve d'Ascq et Vaucresson. Dès le coup d'envoi, Villeneuve d'Ascq se montre incapable d'imposer son jeu. L'équipe est méconnaissable par rapport à la veille. Logiquement, Vaucresson ouvre le score et enchaîne sur un second but dans les minutes qui suivent. L'équipe est dépassée et n'arrive pas à retrouver son jeu. Après s'être fait remonter les bretelles à la mi-temps, l'équipe montre un bien meilleur visage en deuxième période, mais Vaucresson ferme le jeu et défend bien. Impossible alors de revenir au score malgré quelques belles phases de jeu. Défaite logique 2-0.

Le week-end se termine sur le derby du Nord. Un match sans surprise. Malgré toute la bonne volonté des Douaisiens et de leur entraîneur Philippe Delattre, l'équipe n'a simplement pas le niveau cette année et c'est sur le score de 10-0 que se séparent les deux équipes.

Au regard de la saison passée, les résultats de Villeneuve d'Ascq pourraient étonner. Il faut pourtant relativiser. Le foot-fauteuil a en effet subit ces derniers mois de profondes mutations, et c'est avec retard que les Villeneuvois arrivent enfin à jouer à jeu égal. Les matchs de ce week-end auront montré que les nordistes savent toujours répondre présents, mais que la constance est une qualité indispensable à toute équipe dont l'ambition est de jouer au plus haut niveau.

Joomla SEF URLs by Artio